Christophe Lehaut

 

Aïda ASGHARZADEH

Comédienne & Auteure


CRITIQUES : Les Vibrants

Festival Avignon 2014 : Lauréat du Prix de la Presse du Grand Avignon et des Pays de Vaucluse 

« Sublime ! 
Un texte particulièrement abouti pour cette jeune auteure que l’ont avait déjà rencontrée lors du Prix Théâtre 13/ Jeune Metteur en Scène de la saison dernière.
Aïda Asgharzadeh, en plus de jouer ici remarquablement plusieurs rôles, signe un texte bouleversant, une fresque très complexe sur la forme.
C’est un travail d’orfèvre tout en sensibilité et avant tout une magnifique déclaration d’amour au théâtre, celui qui sauve les hommes de leur mal-être et  qui guérit les âmes blessées. »
Théâtre.com (Audrey Jean)

« Voici le coup de cœur, le vrai, le grand, le plus, le mieux, j’ai même envie de faire exception à l’exigence de la langue française pour dire « le plus mieux » : Les Vibrants que l’on peut, toute proportion gardée et modestement, qualifier de chef d’œuvre. 
Divinement bien interprétées par les quatre comédiens (dont l’auteur) le spectacle a déjà eu remporté le prix du coup de cœur de la presse du Vaucluse et les récompenses risquent de s’accumuler bien rapidement. »
Au balcon.fr (Pierre Galouise)

« L’incroyable richesse du texte, l’ingéniosité de la scénographie et des costumes permet aux comédiens talentueux d’incarner seize personnages sur scène, sans alourdir le propos ni rendre la pièce confuse. C’est une réelle performance d’acteur. La mise en scène, sans concessions, plonge le spectateur à la fois dans l’horreur de la guerre et le désespoir des Gueules Cassées mais en rendant justice au moment de bonheur et de joie qui ont existé en temps de guerre. C’est une pépite, une création à ne pas manquer. »
Festi.TV du Off (Frédéric Folliet)

« Un magnifique hommage historique porté par des comédiens qui nous laissent à penser que cette histoire pourrait ne pas être une fiction tant la mise en scène de Quentin Defalt et le texte d’Aïda Asgharzadeh sont surprenants de réalisme. »
La Provence (Chloé Baquière)

« Soutenu par un travail sonore très soigné et une élégante scénographie de voiles blancs, le spectacle évite tout pathos et offre aux quatre comédiens une belle partition historique, romanesque et suffisamment maligne pour que l’on se demande si cet Eugène a bel et bien existé… ou pas. »
La République du Théâtre (Charlotte Lipinska)

« Le sujet est baroque, fantasque en diable, et surtout éminemment théâtral. L’esthétique adoptée relève davantage du cinéma que du théâtre. Les Vibrants est une pièce ambitieuse. Les choix assumés de mise en scène et de jeu sont sublimes et l’on ne peut rester sourd à son esthétique paroxystique et conceptuelle. »
Les Trois coups (Corinne François-Denève)

« Les Vibrants sont à part : ils font partie de ces spectacles qui nous prennent à la gorge dès les premiers instants et ne nous lâchent qu’à la toute fin, vibrants, comme un rappel à la vie, d’émotions. À voir de toute urgence ! »
Licra.org

« J’ai assisté à mon premier film théâtral. Les Vibrants est un spectacle magnifique. »
Ouvert aux publics (Laurent Bourbousson)

« Aïda Asgharzadeh a su aborder le sujet des Gueules Cassées, rarement évoqué au théâtre, d'une manière originale et instructive. Les comédiens sont tous excellents. »
Bon Plan Théâtre (Jeanne-Marie Guillou)

« Les comédiens réussissent à rendre l’émotion d’un texte poignant et vibrant ! On en sort ému et on ne peut qu’applaudir cette ode à l’humanité qui fait tomber tous les masques possibles. »
Théâtrorama (Moussa Kobzili)

« Un magnifique hommage historique. »
La Provence (Chloé Baquière)

« Un théâtre qui soigne. »
Rue du théâtre (Frédéric Marty)


CRITIQUES : Les Vibrants


Festival Avignon 2014 : Lauréat du Prix de la Presse du Grand Avignon et des Pays de Vaucluse


« Sublime ! 

Un texte particulièrement abouti pour cette jeune auteure que l’ont avait déjà rencontrée lors du Prix Théâtre 13/ Jeune Metteur en Scène de la saison dernière.
Aïda Asgharzadeh, en plus de jouer ici remarquablement plusieurs rôles, signe un texte bouleversant, une fresque très complexe sur la forme.

C’est un travail d’orfèvre tout en sensibilité et avant tout une magnifique déclaration d’amour au théâtre, celui qui sauve les hommes de leur mal-être et  qui guérit les âmes blessées. »

Théâtre.com (Audrey Jean)


« Voici le coup de cœur, le vrai, le grand, le plus, le mieux, j’ai même envie de faire exception à l’exigence de la langue française pour dire « le plus mieux » : Les Vibrants que l’on peut, toute proportion gardée et modestement, qualifier de chef d’œuvre.

Divinement bien interprétées par les quatre comédiens (dont l’auteur) le spectacle a déjà eu remporté le prix du coup de cœur de la presse du Vaucluse et les récompenses risquent de s’accumuler bien rapidement. »

Au balcon.fr (Pierre Galouise)


« L’incroyable richesse du texte, l’ingéniosité de la scénographie et des costumes permet aux comédiens talentueux d’incarner seize personnages sur scène, sans alourdir le propos ni rendre la pièce confuse. C’est une réelle performance d’acteur. La mise en scène, sans concessions, plonge le spectateur à la fois dans l’horreur de la guerre et le désespoir des Gueules Cassées mais en rendant justice au moment de bonheur et de joie qui ont existé en temps de guerre. C’est une pépite, une création à ne pas manquer. »

Festi.TV du Off (Frédéric Folliet)


« Un magnifique hommage historique porté par des comédiens qui nous laissent à penser que cette histoire pourrait ne pas être une fiction tant la mise en scène de Quentin Defalt et le texte d’Aïda Asgharzadeh sont surprenants de réalisme. »

La Provence (Chloé Baquière)


« Soutenu par un travail sonore très soigné et une élégante scénographie de voiles blancs, le spectacle évite tout pathos et offre aux quatre comédiens une belle partition historique, romanesque et suffisamment maligne pour que l’on se demande si cet Eugène a bel et bien existé… ou pas. »

La République du Théâtre (Charlotte Lipinska)


« Le sujet est baroque, fantasque en diable, et surtout éminemment théâtral. L’esthétique adoptée relève davantage du cinéma que du théâtre. Les Vibrants est une pièce ambitieuse. Les choix assumés de mise en scène et de jeu sont sublimes et l’on ne peut rester sourd à son esthétique paroxystique et conceptuelle. »

Les Trois coups (Corinne François-Denève)


« Les Vibrants sont à part : ils font partie de ces spectacles qui nous prennent à la gorge dès les premiers instants et ne nous lâchent qu’à la toute fin, vibrants, comme un rappel à la vie, d’émotions. À voir de toute urgence ! »

Licra.org


« J’ai assisté à mon premier film théâtral. Les Vibrants est un spectacle magnifique. »

Ouvert aux publics (Laurent Bourbousson)


« Aïda Asgharzadeh a su aborder le sujet des Gueules Cassées, rarement évoqué au théâtre, d'une manière originale et instructive. Les comédiens sont tous excellents. »

Bon Plan Théâtre (Jeanne-Marie Guillou)


« Les comédiens réussissent à rendre l’émotion d’un texte poignant et vibrant ! On en sort ému et on ne peut qu’applaudir cette ode à l’humanité qui fait tomber tous les masques possibles. »

Théâtrorama (Moussa Kobzili)


« Un magnifique hommage historique. »

La Provence (Chloé Baquière)


« Un théâtre qui soigne. »

Rue du théâtre (Frédéric Marty)



Réalisée par Armand Robin

Prix et Disctinctions


Nomination aux Molières 2018: Révélation Féminine

Nomination aux Molières 2018: Auteur Francophone Vivant


Saison théâtrale 2019 - 2020

Création 

. . . .   
    
Les Poupées persanes 
le 25 avril à Montaigu

De : Aïda Asgharzadeh
Mise en scène : Régis Vallée
Avec : Aïda Asgharzadeh, Kamel Isker, Azize Kabouche, Toufan Manoutcheri, Sylvain Mossot, Ariane Mourier 

. . . .  

Pièce en plastique
Janvier 2020 Théâtre de Belleville 

de : Mayenburg
Mise en scène : Adrien Popineau
Avec : Aïda Asgharzadeh, Charles Morillon, Julien Muller, Cassandre Vittu de Kerraoul, Auguste Yvon

À Paris 

. . . .   
    
Piège pour Cendrillon
À partir du 4 octobre 
Théâtre Michel 
Mardi - sam 19h, dim 18h
 
Roman de : Sébastien Japrisot
Adaptation : Aïda Asgharzadeh
Mise en scène : Sébastien Azzopardi 
Avec : Nassima Benchicou, Aurélie Boquien
Alyzée Costes, David Talbot


Fin de tournée

. . . .   
   

Les Vibrants

Teaser :  http://www.dailymotion.com/video/x20vsf2_les-vibrants-bande-annonce_creation     
Texte disponible chez Rineuve Editions 


 








Toutes dernières dates du spectacle à San Fransisco en mars 2020

                                                                 
. . . .   
   

La Main de Leïla

Texte disponible aux éditions Les Cygnes












Toutes dernières dates du spectacle à Casablanca en mars 2020
http://www.dailymotion.com/video/x20vsf2_les-vibrants-bande-annonce_creationshapeimage_6_link_0